Skip to main content

Bénéficiez de 5% de réduction sur votre 1ère commande !

Sirops et Candis

Avis
Rated out of 51

L’apiculteur, qu’il soit amateur ou professionnel doit se soucier des réserves alimentaires de ses abeilles tout au long de la saison hivernale. Il existe 2 grands types de nourrisage :

Le sirop de sucre : dit « sirop de stimulation » est composé du mélange à froid d’un kilo de sucre cristallisé avec un litre d’eau qui permet d’obtenir après dissolution du sucre dans l’eau 1,6 litre de sirop. Ce mélange léger permet de simuler une miellée. En le donnant à la ruche en début de saison, on stimule la ponte de la reine qui pense que beaucoup de nectar est disponible et pond donc en conséquence.

Le candi : est une pâte de sucre préparée à chaud (88 % de sucre et 12 % d’eau). Le candi s’utilise en hiver car le sirop est trop liquide pour être consommable quand la température est inférieure à 10 °C. Pendant la saison hivernale, pour compléter les réserves alimentaires, le candi est le seul nourrissement qu’il convient de privilégier. Celui-ci peut être enrichi en début de saison et à l’automne par du pollen ou de protéines. Retrouvez sur notre site en ligne Apistore du sirop et du candi pas chers.

Il est conseillé d’utiliser des pains de candi plutôt que du sirop par temps froid car ce dernier risquerait de figer et devenir inconsommable pour les abeilles lorsque la température est inférieure à 12 °C. Si les colonies se portent bien, les pains d’abeilles ne sont pas nécessaires car la colonie doit composer sa grappe pour préparer son hivernage. Cependant, si la colonie semble faible ou en manque de réserve, il est recommandé de compléter leurs réserves avec un fondant pour abeille. En sortie d’hiver, il est possible de donner une pâte protéinée afin de stimuler la ponte de la reine et dynamiser la colonie avant la prochaine miellée. Il est possible de réaliser soi-même des pâtes de nourrissement et des sirops à base de sucre candi adaptés aux abeilles à l’aide d’accessoires dans la miellerie. Une pâte alimentaire protéinée agit comme substitut du pollen en apportant tous les macronutriments nécessaires au bon développement de l’abeille, elle permet également de récupérer les réserves de protéines après de longues périodes d’activité. Elle renforce le développement de l’abeille, favorise l’absorption efficace des protéines et stimule la ruche entre les périodes de floraison.

Comment choisir entre le candi ou le sirop pour nourrir ses abeilles en apiculture ?

Choisir entre le candi et le sirop pour nourrir les abeilles en apiculture dépend de plusieurs facteurs, tels que la saison, les besoins nutritionnels des abeilles, et les préférences de chaque apiculteur. Voici quelques éléments à considérer lors de votre choix :

1. Saison : En hiver, lorsque les sources de nectar sont limitées, le candi est généralement préféré. Il s’agit d’un bloc solide de sucre et de nutriments que les abeilles peuvent consommer lentement pendant les périodes de froid. Le candi permet de fournir aux abeilles une source de nourriture essentielle pour survivre jusqu’au printemps. En revanche, pendant la saison de récolte et de développement actif des colonies, le sirop est souvent utilisé pour stimuler l’activité et la croissance des abeilles.

2. Besoins nutritionnels : Le candi et le sirop n’ont pas exactement les mêmes compositions nutritionnelles. Le candi est généralement principalement composé de sucre, tandis que le sirop est un mélange d’eau et de sucre. Si certaines colonies d’abeilles nécessitent un apport énergétique immédiat, le sirop peut être préféré car il est rapidement ingéré par les abeilles. Le candi, quant à lui, fournit une source d’énergie plus lente mais contient souvent également des additifs nutritionnels tels que des protéines et des vitamines pour aider à répondre aux besoins spécifiques des abeilles.

3. Méthode d’administration : Le candi est généralement placé sur le dessus des cadres de la ruche ou dans un compartiment dédié. Les abeilles le consomment progressivement, selon leurs besoins. Le sirop, quant à lui, est généralement versé dans des mangeoires ou des abreuvoirs spécialement conçus et placés à l’intérieur ou à l’extérieur de la ruche, en fonction des besoins de la colonie.

4. Préférences personnelles : Certains apiculteurs ont peut-être déjà une préférence établie pour l’une ou l’autre méthode, en fonction de leurs propres expériences et de leurs résultats. Il peut être judicieux de consulter d’autres apiculteurs expérimentés de votre région ou de votre groupe local d’apiculture pour connaître les pratiques les plus courantes et obtenir des recommandations basées sur leurs connaissances et expériences.

Comment les utiliser?

Il est possible de placer un bloc de candi sur le nourrisseur situé sur le plateau couvre-cadre, en l’ouvrant au préalable, ou directement sur les cadres en renversant le nourrisseur par dessus. Ainsi, les abeilles n’auront que très peu de distance à parcourir pour se nourrir. Pour faciliter leur accès, il convient de découper une ouverture dans le bloc de candi à l’aide d’un cutter.

Quant au sirop, il peut être versé directement dans le nourrisseur intégré au couvre-cadre, si votre ruche en possède un. Une autre technique consiste à placer un nourrisseur circulaire au-dessus du trou du plateau couvre-cadre, puis à ajouter une hausse vide pour créer de l’espace, et enfin à mettre le toit de la ruche. Dans les deux cas, les abeilles ne seront pas dérangées lors du remplissage. Il existe également des nourrisseurs en forme de cadre qui peuvent être glissés dans la ruche, mais ils sont plus difficiles à remplir car il nécessite l’ouverture de la ruche. Enfin, une dernière option consiste à utiliser un nourrisseur placé sur la planche d’envol, dont la partie nourrisseur pénètre dans la ruche par l’ouverture.

Quand mettre du candi dans une ruche ?

Le nourrissement des abeilles en hiver est une pratique essentielle en apiculture. Les apiculteurs utilisent notamment le candi, un aliment préparé à base de sucres et de miel. Ce candi est placé dans les ruches afin de fournir une source supplémentaire de nutrition aux colonies d’abeilles. La mise en place du candi dépend de plusieurs facteurs tels que la saison et les réserves de miel disponibles.

Les apiculteurs doivent être attentifs à la quantité de miel dans la ruche et à l’état général de la colonie avant de décider d’ajouter le candi. Si la ruche est en bon état et qu’il y a suffisamment de miel, le candi peut être introduit plus tôt dans la saison. En revanche, si la ruche présente des signes de détérioration ou que les réserves de miel sont insuffisantes, il est préférable d’attendre la fin de la saison pour placer le candi.

Il est important de positionner le candi de manière adéquate afin d’éviter que les abeilles ne stockent trop de miel et deviennent donc trop lourdes pour voler. Les apiculteurs doivent également veiller à ce que le candi soit d’une épaisseur adaptée, facilitant ainsi le travail des abeilles pour le creuser et le consommer.

En procédant de cette manière, les apiculteurs assurent un bon nourrissement de leurs colonies d’abeilles pendant l’hiver, contribuant ainsi à leur survie et à leur développement.

Quelle différence entre le sirop et le candi en apiculture ?

Le sirop et le candi sont deux types de nourriture utilisés dans l’apiculture pour nourrir les abeilles.

– Le sirop est un mélange d’eau et de sucre (généralement du sucre blanc) qui constitue une source de nourriture liquide pour les abeilles. Il est utilisé pour stimuler la ponte de la reine et pour maintenir les réserves de nourriture des abeilles en période de disette ou de manque de fleurs. Le sirop est préparé en diluant une certaine quantité de sucre dans de l’eau chaude, puis en laissant refroidir le mélange avant de le donner aux abeilles. Le sirop peut être administré dans des nourrisseurs spéciaux placés dans la ruche.

– Le candi, quant à lui, est une forme solide de nourriture pour les abeilles (pain). Il est fabriqué à partir de sucre mélangé à d’autres ingrédients tels que du pollen, des vitamines et des minéraux. Le candi est généralement utilisé en hiver lorsque les abeilles ne peuvent pas trouver suffisamment de nourriture à l’extérieur. Il est placé sur les cadres de la ruche et les abeilles peuvent le consommer en le grignotant. Le candi est une source de nourriture concentrée qui fournit une énergie et des nutriments essentiels pour les abeilles pendant les périodes de faibles ressources.

En résumé, la principale différence entre le sirop et le candi en apiculture réside dans leur forme : le sirop est liquide et le candi est solide. Le sirop est utilisé tout au long de l’année pour stimuler la ponte de la reine et augmenter les réserves de nourriture, tandis que le candi est principalement utilisé en hiver pour assurer la survie des abeilles lorsque les sources de nourriture sont limitées.

Retrouver sur notre boutique en ligne, tous les produits dont vous avez besoin pour nourrir vos abeilles à petit prix et en stock ! 

16 résultats affichés

Il est conseillé d’utiliser des pains de candi plutôt que du sirop par temps froid car ce dernier risquerait de figer et devenir inconsommable pour les abeilles lorsque la température est inférieure à 12 °C. Si les colonies se portent bien, les pains d’abeilles ne sont pas nécessaires car la colonie doit composer sa grappe pour préparer son hivernage. Cependant, si la colonie semble faible ou en manque de réserve, il est recommandé de compléter leurs réserves avec un fondant pour abeille. En sortie d’hiver, il est possible de donner une pâte protéinée afin de stimuler la ponte de la reine et dynamiser la colonie avant la prochaine miellée. Il est possible de réaliser soi-même des pâtes de nourrissement et des sirops à base de sucre candi adaptés aux abeilles à l’aide d’accessoires dans la miellerie. Une pâte alimentaire protéinée agit comme substitut du pollen en apportant tous les macronutriments nécessaires au bon développement de l’abeille, elle permet également de récupérer les réserves de protéines après de longues périodes d’activité. Elle renforce le développement de l’abeille, favorise l’absorption efficace des protéines et stimule la ruche entre les périodes de floraison.

Comment choisir entre le candi ou le sirop pour nourrir ses abeilles en apiculture ?

Choisir entre le candi et le sirop pour nourrir les abeilles en apiculture dépend de plusieurs facteurs, tels que la saison, les besoins nutritionnels des abeilles, et les préférences de chaque apiculteur. Voici quelques éléments à considérer lors de votre choix :

1. Saison : En hiver, lorsque les sources de nectar sont limitées, le candi est généralement préféré. Il s’agit d’un bloc solide de sucre et de nutriments que les abeilles peuvent consommer lentement pendant les périodes de froid. Le candi permet de fournir aux abeilles une source de nourriture essentielle pour survivre jusqu’au printemps. En revanche, pendant la saison de récolte et de développement actif des colonies, le sirop est souvent utilisé pour stimuler l’activité et la croissance des abeilles.

2. Besoins nutritionnels : Le candi et le sirop n’ont pas exactement les mêmes compositions nutritionnelles. Le candi est généralement principalement composé de sucre, tandis que le sirop est un mélange d’eau et de sucre. Si certaines colonies d’abeilles nécessitent un apport énergétique immédiat, le sirop peut être préféré car il est rapidement ingéré par les abeilles. Le candi, quant à lui, fournit une source d’énergie plus lente mais contient souvent également des additifs nutritionnels tels que des protéines et des vitamines pour aider à répondre aux besoins spécifiques des abeilles.

3. Méthode d’administration : Le candi est généralement placé sur le dessus des cadres de la ruche ou dans un compartiment dédié. Les abeilles le consomment progressivement, selon leurs besoins. Le sirop, quant à lui, est généralement versé dans des mangeoires ou des abreuvoirs spécialement conçus et placés à l’intérieur ou à l’extérieur de la ruche, en fonction des besoins de la colonie.

4. Préférences personnelles : Certains apiculteurs ont peut-être déjà une préférence établie pour l’une ou l’autre méthode, en fonction de leurs propres expériences et de leurs résultats. Il peut être judicieux de consulter d’autres apiculteurs expérimentés de votre région ou de votre groupe local d’apiculture pour connaître les pratiques les plus courantes et obtenir des recommandations basées sur leurs connaissances et expériences.

Comment les utiliser?

Il est possible de placer un bloc de candi sur le nourrisseur situé sur le plateau couvre-cadre, en l’ouvrant au préalable, ou directement sur les cadres en renversant le nourrisseur par dessus. Ainsi, les abeilles n’auront que très peu de distance à parcourir pour se nourrir. Pour faciliter leur accès, il convient de découper une ouverture dans le bloc de candi à l’aide d’un cutter.

Quant au sirop, il peut être versé directement dans le nourrisseur intégré au couvre-cadre, si votre ruche en possède un. Une autre technique consiste à placer un nourrisseur circulaire au-dessus du trou du plateau couvre-cadre, puis à ajouter une hausse vide pour créer de l’espace, et enfin à mettre le toit de la ruche. Dans les deux cas, les abeilles ne seront pas dérangées lors du remplissage. Il existe également des nourrisseurs en forme de cadre qui peuvent être glissés dans la ruche, mais ils sont plus difficiles à remplir car il nécessite l’ouverture de la ruche. Enfin, une dernière option consiste à utiliser un nourrisseur placé sur la planche d’envol, dont la partie nourrisseur pénètre dans la ruche par l’ouverture.

Quand mettre du candi dans une ruche ?

Le nourrissement des abeilles en hiver est une pratique essentielle en apiculture. Les apiculteurs utilisent notamment le candi, un aliment préparé à base de sucres et de miel. Ce candi est placé dans les ruches afin de fournir une source supplémentaire de nutrition aux colonies d’abeilles. La mise en place du candi dépend de plusieurs facteurs tels que la saison et les réserves de miel disponibles.

Les apiculteurs doivent être attentifs à la quantité de miel dans la ruche et à l’état général de la colonie avant de décider d’ajouter le candi. Si la ruche est en bon état et qu’il y a suffisamment de miel, le candi peut être introduit plus tôt dans la saison. En revanche, si la ruche présente des signes de détérioration ou que les réserves de miel sont insuffisantes, il est préférable d’attendre la fin de la saison pour placer le candi.

Il est important de positionner le candi de manière adéquate afin d’éviter que les abeilles ne stockent trop de miel et deviennent donc trop lourdes pour voler. Les apiculteurs doivent également veiller à ce que le candi soit d’une épaisseur adaptée, facilitant ainsi le travail des abeilles pour le creuser et le consommer.

En procédant de cette manière, les apiculteurs assurent un bon nourrissement de leurs colonies d’abeilles pendant l’hiver, contribuant ainsi à leur survie et à leur développement.

Quelle différence entre le sirop et le candi en apiculture ?

Le sirop et le candi sont deux types de nourriture utilisés dans l’apiculture pour nourrir les abeilles.

– Le sirop est un mélange d’eau et de sucre (généralement du sucre blanc) qui constitue une source de nourriture liquide pour les abeilles. Il est utilisé pour stimuler la ponte de la reine et pour maintenir les réserves de nourriture des abeilles en période de disette ou de manque de fleurs. Le sirop est préparé en diluant une certaine quantité de sucre dans de l’eau chaude, puis en laissant refroidir le mélange avant de le donner aux abeilles. Le sirop peut être administré dans des nourrisseurs spéciaux placés dans la ruche.

– Le candi, quant à lui, est une forme solide de nourriture pour les abeilles (pain). Il est fabriqué à partir de sucre mélangé à d’autres ingrédients tels que du pollen, des vitamines et des minéraux. Le candi est généralement utilisé en hiver lorsque les abeilles ne peuvent pas trouver suffisamment de nourriture à l’extérieur. Il est placé sur les cadres de la ruche et les abeilles peuvent le consommer en le grignotant. Le candi est une source de nourriture concentrée qui fournit une énergie et des nutriments essentiels pour les abeilles pendant les périodes de faibles ressources.

En résumé, la principale différence entre le sirop et le candi en apiculture réside dans leur forme : le sirop est liquide et le candi est solide. Le sirop est utilisé tout au long de l’année pour stimuler la ponte de la reine et augmenter les réserves de nourriture, tandis que le candi est principalement utilisé en hiver pour assurer la survie des abeilles lorsque les sources de nourriture sont limitées.

Retrouver sur notre boutique en ligne, tous les produits dont vous avez besoin pour nourrir vos abeilles à petit prix et en stock ! 

Vous avez une question ou besoin d’un conseil ?

    Newsletter