Skip to main content

Bénéficiez de 5% de réduction sur votre 1ère commande !

Ruches Dadant 10

Accueil > Ruches > Ruches Dadant 10

Filtrer les résultats
Les éléments de la ruche43
Corps Dadant 105
Couvre-cadres Dadant 108
Hausses Dadant 106
Nourrisseurs Dadant 107
Partitions et isolation Dadant 107
Planchers Dadant 106
Supports de ruches Dadant 103
Toits Dadant 105
Ruches Dadant 10 complètes14
Avis
Rated out of 59
Rated out of 43

La ruche Dadant 10 cadres est la ruche la plus utilisée. Elle se décline en plusieurs modèles : Dadant 10 cadres, Dadant 8 cadres, Dadant 6 cadres, ruchette 6 cadres polystyrène. Les ruches Dadant permettent aux apiculteurs un bon élevage des colonies d’abeilles. Elles offrent de nombreux avantages pour les apiculteurs, notamment une grande capacité de stockage et une facilité de gestion des colonies. La boutique en ligne Apistore vous propose toutes ses ruches Dadant 10 à des prix compétitifs.

La ruche Dadant : un choix respectueux des abeilles et de la nature

Les ruches Dadant offrent une solution d’apiculture en harmonie avec la nature, favorisant la tranquillité des abeilles et facilitant le travail des apiculteurs.

Qu’est-ce qu’une ruche Dadant ?

Une ruche Dadant à tenons est une ruche de type caisse équipée de cadres mobiles. Elle est connue pour sa conception simple et ses matériaux solides, ce qui lui a valu un grand succès depuis son introduction. Cette ruche a été essentielle dans le développement de l’apiculture intensive et de la transhumance. Elle se compose d’un plancher (ou plateau) servant de fond, d’un corps qui héberge la colonie d’abeilles et les principales réserves, d’une hausse qui est récoltée par l’apiculteur et qui correspond à la moitié de hauteur d’un corps, et d’un toit.

Pourquoi cette ruche est-elle appelée Dadant ?

La ruche Dadant à tenons tire son nom de son inventeur, Charles Dadant, qui a conçu ce type de ruche à cadres mobiles à la fin du XIXe siècle. Charles Dadant, né en France en 1817, était un cirier qui a émigré aux États-Unis, où il est rapidement devenu le père de l’apiculture moderne. Il a inventé la ruche à cadres et a fondé l’une des premières usines d’équipement apicole à Hamilton, dans l’Illinois. Cette usine reste encore aujourd’hui la propriété de la famille Dadant.

Quelle est la différence entre une ruche Dadant et une ruche Langstroth ?

La ruche Langstroth, qui tire également son nom de son inventeur, le révérend américain Lorenzo Langstroth, est également une ruche de type caisse équipée de cadres mobiles. Bien que ses dimensions soient très similaires à celles de la ruche Dadant, elle est conçue pour être divisible, c’est-à-dire que le corps de la ruche et la hausse ont les mêmes dimensions. Cette différence entraîne un volume plus important pour la colonie et le stockage du miel, ce qui en fait un choix préférable dans les régions chaudes où la période hivernale est courte.

Quelle est la différence entre une ruche Dadant et une ruche Warré ?

La ruche Warré, inventée par l’abbé Emile Warré au début du XXe siècle, diffère de la ruche Dadant. C’est également une ruche de type caisse, mais de format plus petit et carré. Un corps de ruche Warré mesure 30 cm de côté pour 21 cm de hauteur. Ce format est basé sur les dimensions des rayons de cire construits par les abeilles à l’état sauvage. Tout comme la ruche Langstroth, la ruche Warré est conduite de manière divisible, avec des éléments de dimensions identiques. Une autre différence réside dans les cadres utilisés pour la construction des rayons de cire, car au lieu des cadres filés puis cirés, on utilise simplement des barrettes de bois sur lesquelles l’apiculteur place une amorce de cire.

Comment installer une ruche dadant ?

Pour installer une ruche Dadant, il y a quelques étapes à suivre. Tout d’abord, choisissez un emplacement approprié. La ruche doit être placée dans un endroit ensoleillé, orienté vers le sud ou le sud-est, et à l’abri des vents dominants. Il est également important de l’éloigner des zones de passage pour minimiser les perturbations et assurer la sécurité des abeilles.

Ensuite, préparez le support sur lequel vous allez installer la ruche à tenons. Vous pouvez utiliser des palettes en bois, des parpaings ou des supports spécifiques pour les ruches. Assurez-vous que le support est solide et stable.

Installez le fond de ruche sur le support en veillant à ce qu’il soit bien fixé. N’oubliez pas d’ouvrir les trous d’aération pour une ventilation adéquate de la ruche.

Ensuite, assemblez les différents corps de ruches en les empilant les uns sur les autres. Assurez-vous de bien les aligner. Le nombre de corps dépendra de la taille de votre colonie.

Insérez les cadres à l’intérieur des corps de ruche. Veillez à ce que les cadres soient de niveau et qu’ils soient espacés correctement les uns des autres.

Placez la hausse, le compartiment supérieur de la ruche où les abeilles stockent le miel, sur le dernier corps de ruche. Assurez-vous qu’elle est bien alignée.

Posez ensuite le couvre-cadre sur la hausse pour protéger les cadres de ruche de la pluie et d’autres éléments. Assurez-vous qu’il est bien fixé.

Enfin, placez le toit sur le couvre-cadre pour protéger la ruche des intempéries.

Pour attirer les abeilles dans la ruche, vous pouvez utiliser un appât ou acheter une colonie d’abeilles auprès d’un apiculteur local.

Une fois que les abeilles sont installées, il est important de surveiller régulièrement la ruche pour vérifier la santé de la colonie, détecter la présence éventuelle de parasites et récolter le miel lorsque celui-ci est prêt.

Comment choisir sa ruche Dadant ?

La manière la plus simple de commencer est d’opter pour le modèle standard de 10 cadres droits, car c’est le système qui offre le plus grand choix d’éléments compatibles tels que les nourrisseurs, les couvre-cadres, les toits et les entrées de ruche.

Pour ne rien oublier avant d’accueillir une colonie d’abeilles, il est préférable de choisir une ruche complète déjà composée, comprenant un plancher, un corps, une hausse, un couvre-cadres et un toit. Vous pourrez toujours ajouter ultérieurement des éléments supplémentaires tels qu’un nourrisseur, un isolant ou des accessoires de quincaillerie.

Quel est le meilleur type de ruche complète ?

Il n’y a pas de ruche parfaite, il y a seulement de bons apiculteurs qui savent adapter leur matériel à leur région, à leur pratique et à la race d’abeilles qu’ils élèvent !

La ruche Dadant 10 est certainement la plus utilisée en Europe. Au printemps, on ajoute une ou plusieurs hausses sur le corps de ruche afin que les abeilles puissent y stocker leur récolte. Cette ruche à cadres mobiles convient tant aux apiculteurs débutants qu’aux professionnels. Elle est très répandue et ses éléments sont standardisés et faciles à trouver. Une version Dadant 12 cadres a également été développée pour obtenir de grandes colonies d’abeilles, idéale pour les divisions. Nous avons également créé une ruche Dadant 8 cadres, plus légère et optimisée pour les périodes de miellée printanière.

La ruche Langstroth est le deuxième modèle de ruche le plus utilisé dans le monde. On la trouve principalement dans le Sud-Ouest de la France. Souvent utilisée en ruche divisible où le corps de ruche et les hausses ont les mêmes dimensions, elle présente l’avantage de n’utiliser qu’un seul type de cadre.

La ruche Warré est plus petite que les autres ruches. Sa dimension réduite permet de limiter l’énergie que les abeilles doivent dépenser pour maintenir la température de leur habitat pendant l’hiver, par exemple. Elle fait partie, tout comme la ruche Voirnot, des ruches traditionnelles principalement utilisées en apiculture de loisir.

Quel type de ruche complète est recommandé pour les débutants ?

La base de la ruche Dadant se décline en plusieurs versions selon le nombre de cadres : ruche Dadant 8, ruche Dadant 10, ruche Dadant 12. Les modèles présentés ci-dessus sont vendus en ruches complètes, comprenant tous les éléments nécessaires.

Quel est le prix d’une ruche complète ?

Le prix d’une ruche complète dépend de sa composition. Chez Apistore, nous avons créé des packs de ruches complètes adaptés à tous les besoins et budgets. Une ruche basique avec un plancher, un corps et un toit coûte environ cinquante euros. Comptez une centaine d’euros pour ajouter une hausse et les cadres pour le corps et la hausse. Enfin, une ruche prête à l’emploi avec des cadres cirés et tous les accessoires peut coûter entre 150 et 200 euros, en fonction de la finition choisie, du type de toit, etc.

Combien de cadres dans une ruche Dadant ?

Si vous utilisez une ruche Dadant standard de format 10 cadres, vous aurez besoin de 10 cadres pour le corps de la ruche. Pour la hausse, le modèle le plus courant peut contenir 9 cadres, mais il existe des hausses équipées de crémaillères pour 8 cadres. Une hausse de 8 cadres stocke légèrement moins de miel, mais l’espace plus grand entre les cadres facilite les manipulations et réduit le risque d’endommager les rayons de miel.

COMMENT PRENDRE SOIN DE SA RUCHE DADANT ?

Pour garantir sa durabilité, le bois, qui est à la fois solide et naturel, doit être protégé. Habituellement, cela est fait en utilisant de la peinture, mais on peut également utiliser de l’huile de lin, qui est un excellent produit pour traiter les ruches à condition d’utiliser une huile de lin vierge de première pression à froid. Apistore propose une large gamme de peintures spécialement conçues pour être utilisées sur les ruches, elles ne sont pas nocives pour les abeilles et sont fabriquées à base d’huiles végétales naturelles.

À la fin de la saison, les éléments vides de la ruche doivent être désinfectés en les exposant à la flamme afin d’éliminer les éventuels résidus de bactéries ou spores de maladies.

Les planchers de ruche, constamment exposés à l’humidité, se détériorent au bout d’une dizaine d’années, quelles que soient les précautions prises, et doivent donc être remplacés.

Comment protéger sa ruche Dadant en hiver ?

Il est essentiel de choisir un toit de ruche assez épais et suffisamment large pour améliorer l’isolation. Chez Apistore, nous avons opté pour un toit d’une hauteur de 105 mm qui permet de placer un isolant en dessous. Plus le toit est large, plus il protège les parois de la ruche, mais il ne faut pas qu’il soit trop grand pour ne pas entraîner de déperdition de chaleur. Le toit doit être bien ajusté aux parois de la ruche pour assurer une bonne étanchéité. Le toit en chalet permet une bonne ventilation grâce à son ouverture grillagée et empêche également l’eau ou la neige de s’accumuler sur la ruche.

Comment repeindre sa ruche Dadant ?

Il est important de rappeler que l’intérieur de la ruche ne doit pas être peint, car les abeilles l’enduisent de cire et de propolis, ce qui garantit son étanchéité.

Pour l’extérieur, en plus de l’aspect esthétique, le fait de donner des couleurs aux ruches peut jouer un rôle important dans la protection du bois, à condition d’utiliser les bons produits : il est toujours recommandé de traiter préalablement la ruche avec de l’huile de lin pour assurer une bonne étanchéité et prolonger sa durée de vie, puis d’appliquer une peinture spéciale pour ruche sans solvant. Cela permet non seulement de les différencier, mais aussi de protéger le bois contre les dégâts causés par les intempéries et d’éviter que les fibres du bois ne se détériorent.

Si la ruche est neuve et que le bois est brut, nos peintures naturelles peuvent être appliquées directement avec un pinceau ou un petit rouleau. Si la ruche a déjà été peinte, il est préférable de la poncer légèrement pour enlever les éventuelles cloques ou éraflures avant d’appliquer une nouvelle couche de peinture. Une ruche traitée à l’huile de lin peut être peinte avec nos peintures naturelles ou avec une peinture suédoise à base de farine.

Comment cirer les cadres de ruches Dadant ?

Les abeilles construisent naturellement des cellules de différentes tailles. Pour les inciter à construire des rayons comportant un maximum de cellules d’ouvrières, on utilise des feuilles de cire gaufrées sur les cadres. Il existe également des feuilles de cire au format des cellules de bourdons, appelées “cire à mâles”.

Les cadres sont généralement vendus préparés, il suffit alors de poser une feuille de cire dessus. Pour qu’elle soit solidement fixée, on la glisse dans la rainure prévue à cet effet dans la tête du cadre, puis on réchauffe brièvement les fils du cadre à l’aide d’un transformateur. La chaleur incruste la cire sur les fils et fixe la feuille.

On peut compléter cette manipulation, surtout pour les cadres orientés verticalement, en appliquant une fine ligne de cire liquide dans la rainure de chaque côté de la tête du cadre. On utilise pour cela une burette à cire ou un tube à couler la cire.

Il existe également des feuilles de plastique alvéolées, de format Dadant, neutres ou déjà cirées, qui peuvent être utilisées en complément et qui ont une très longue durée de vie. Ces feuilles très résistantes peuvent être utilisées dans un extracteur à miel et réutilisées indéfiniment.

Affichage de 1–24 sur 56 résultats

Qu’est-ce qu’une ruche Dadant ?

Une ruche Dadant à tenons est une ruche de type caisse équipée de cadres mobiles. Elle est connue pour sa conception simple et ses matériaux solides, ce qui lui a valu un grand succès depuis son introduction. Cette ruche a été essentielle dans le développement de l’apiculture intensive et de la transhumance. Elle se compose d’un plancher (ou plateau) servant de fond, d’un corps qui héberge la colonie d’abeilles et les principales réserves, d’une hausse qui est récoltée par l’apiculteur et qui correspond à la moitié de hauteur d’un corps, et d’un toit.

Pourquoi cette ruche est-elle appelée Dadant ?

La ruche Dadant à tenons tire son nom de son inventeur, Charles Dadant, qui a conçu ce type de ruche à cadres mobiles à la fin du XIXe siècle. Charles Dadant, né en France en 1817, était un cirier qui a émigré aux États-Unis, où il est rapidement devenu le père de l’apiculture moderne. Il a inventé la ruche à cadres et a fondé l’une des premières usines d’équipement apicole à Hamilton, dans l’Illinois. Cette usine reste encore aujourd’hui la propriété de la famille Dadant.

Quelle est la différence entre une ruche Dadant et une ruche Langstroth ?

La ruche Langstroth, qui tire également son nom de son inventeur, le révérend américain Lorenzo Langstroth, est également une ruche de type caisse équipée de cadres mobiles. Bien que ses dimensions soient très similaires à celles de la ruche Dadant, elle est conçue pour être divisible, c’est-à-dire que le corps de la ruche et la hausse ont les mêmes dimensions. Cette différence entraîne un volume plus important pour la colonie et le stockage du miel, ce qui en fait un choix préférable dans les régions chaudes où la période hivernale est courte.

Quelle est la différence entre une ruche Dadant et une ruche Warré ?

La ruche Warré, inventée par l’abbé Emile Warré au début du XXe siècle, diffère de la ruche Dadant. C’est également une ruche de type caisse, mais de format plus petit et carré. Un corps de ruche Warré mesure 30 cm de côté pour 21 cm de hauteur. Ce format est basé sur les dimensions des rayons de cire construits par les abeilles à l’état sauvage. Tout comme la ruche Langstroth, la ruche Warré est conduite de manière divisible, avec des éléments de dimensions identiques. Une autre différence réside dans les cadres utilisés pour la construction des rayons de cire, car au lieu des cadres filés puis cirés, on utilise simplement des barrettes de bois sur lesquelles l’apiculteur place une amorce de cire.

Comment installer une ruche dadant ?

Pour installer une ruche Dadant, il y a quelques étapes à suivre. Tout d’abord, choisissez un emplacement approprié. La ruche doit être placée dans un endroit ensoleillé, orienté vers le sud ou le sud-est, et à l’abri des vents dominants. Il est également important de l’éloigner des zones de passage pour minimiser les perturbations et assurer la sécurité des abeilles.

Ensuite, préparez le support sur lequel vous allez installer la ruche à tenons. Vous pouvez utiliser des palettes en bois, des parpaings ou des supports spécifiques pour les ruches. Assurez-vous que le support est solide et stable.

Installez le fond de ruche sur le support en veillant à ce qu’il soit bien fixé. N’oubliez pas d’ouvrir les trous d’aération pour une ventilation adéquate de la ruche.

Ensuite, assemblez les différents corps de ruches en les empilant les uns sur les autres. Assurez-vous de bien les aligner. Le nombre de corps dépendra de la taille de votre colonie.

Insérez les cadres à l’intérieur des corps de ruche. Veillez à ce que les cadres soient de niveau et qu’ils soient espacés correctement les uns des autres.

Placez la hausse, le compartiment supérieur de la ruche où les abeilles stockent le miel, sur le dernier corps de ruche. Assurez-vous qu’elle est bien alignée.

Posez ensuite le couvre-cadre sur la hausse pour protéger les cadres de ruche de la pluie et d’autres éléments. Assurez-vous qu’il est bien fixé.

Enfin, placez le toit sur le couvre-cadre pour protéger la ruche des intempéries.

Pour attirer les abeilles dans la ruche, vous pouvez utiliser un appât ou acheter une colonie d’abeilles auprès d’un apiculteur local.

Une fois que les abeilles sont installées, il est important de surveiller régulièrement la ruche pour vérifier la santé de la colonie, détecter la présence éventuelle de parasites et récolter le miel lorsque celui-ci est prêt.

Comment choisir sa ruche Dadant ?

La manière la plus simple de commencer est d’opter pour le modèle standard de 10 cadres droits, car c’est le système qui offre le plus grand choix d’éléments compatibles tels que les nourrisseurs, les couvre-cadres, les toits et les entrées de ruche.

Pour ne rien oublier avant d’accueillir une colonie d’abeilles, il est préférable de choisir une ruche complète déjà composée, comprenant un plancher, un corps, une hausse, un couvre-cadres et un toit. Vous pourrez toujours ajouter ultérieurement des éléments supplémentaires tels qu’un nourrisseur, un isolant ou des accessoires de quincaillerie.

Quel est le meilleur type de ruche complète ?

Il n’y a pas de ruche parfaite, il y a seulement de bons apiculteurs qui savent adapter leur matériel à leur région, à leur pratique et à la race d’abeilles qu’ils élèvent !

La ruche Dadant 10 est certainement la plus utilisée en Europe. Au printemps, on ajoute une ou plusieurs hausses sur le corps de ruche afin que les abeilles puissent y stocker leur récolte. Cette ruche à cadres mobiles convient tant aux apiculteurs débutants qu’aux professionnels. Elle est très répandue et ses éléments sont standardisés et faciles à trouver. Une version Dadant 12 cadres a également été développée pour obtenir de grandes colonies d’abeilles, idéale pour les divisions. Nous avons également créé une ruche Dadant 8 cadres, plus légère et optimisée pour les périodes de miellée printanière.

La ruche Langstroth est le deuxième modèle de ruche le plus utilisé dans le monde. On la trouve principalement dans le Sud-Ouest de la France. Souvent utilisée en ruche divisible où le corps de ruche et les hausses ont les mêmes dimensions, elle présente l’avantage de n’utiliser qu’un seul type de cadre.

La ruche Warré est plus petite que les autres ruches. Sa dimension réduite permet de limiter l’énergie que les abeilles doivent dépenser pour maintenir la température de leur habitat pendant l’hiver, par exemple. Elle fait partie, tout comme la ruche Voirnot, des ruches traditionnelles principalement utilisées en apiculture de loisir.

Quel type de ruche complète est recommandé pour les débutants ?

La base de la ruche Dadant se décline en plusieurs versions selon le nombre de cadres : ruche Dadant 8, ruche Dadant 10, ruche Dadant 12. Les modèles présentés ci-dessus sont vendus en ruches complètes, comprenant tous les éléments nécessaires.

Quel est le prix d’une ruche complète ?

Le prix d’une ruche complète dépend de sa composition. Chez Apistore, nous avons créé des packs de ruches complètes adaptés à tous les besoins et budgets. Une ruche basique avec un plancher, un corps et un toit coûte environ cinquante euros. Comptez une centaine d’euros pour ajouter une hausse et les cadres pour le corps et la hausse. Enfin, une ruche prête à l’emploi avec des cadres cirés et tous les accessoires peut coûter entre 150 et 200 euros, en fonction de la finition choisie, du type de toit, etc.

Combien de cadres dans une ruche Dadant ?

Si vous utilisez une ruche Dadant standard de format 10 cadres, vous aurez besoin de 10 cadres pour le corps de la ruche. Pour la hausse, le modèle le plus courant peut contenir 9 cadres, mais il existe des hausses équipées de crémaillères pour 8 cadres. Une hausse de 8 cadres stocke légèrement moins de miel, mais l’espace plus grand entre les cadres facilite les manipulations et réduit le risque d’endommager les rayons de miel.

COMMENT PRENDRE SOIN DE SA RUCHE DADANT ?

Pour garantir sa durabilité, le bois, qui est à la fois solide et naturel, doit être protégé. Habituellement, cela est fait en utilisant de la peinture, mais on peut également utiliser de l’huile de lin, qui est un excellent produit pour traiter les ruches à condition d’utiliser une huile de lin vierge de première pression à froid. Apistore propose une large gamme de peintures spécialement conçues pour être utilisées sur les ruches, elles ne sont pas nocives pour les abeilles et sont fabriquées à base d’huiles végétales naturelles.

À la fin de la saison, les éléments vides de la ruche doivent être désinfectés en les exposant à la flamme afin d’éliminer les éventuels résidus de bactéries ou spores de maladies.

Les planchers de ruche, constamment exposés à l’humidité, se détériorent au bout d’une dizaine d’années, quelles que soient les précautions prises, et doivent donc être remplacés.

Comment protéger sa ruche Dadant en hiver ?

Il est essentiel de choisir un toit de ruche assez épais et suffisamment large pour améliorer l’isolation. Chez Apistore, nous avons opté pour un toit d’une hauteur de 105 mm qui permet de placer un isolant en dessous. Plus le toit est large, plus il protège les parois de la ruche, mais il ne faut pas qu’il soit trop grand pour ne pas entraîner de déperdition de chaleur. Le toit doit être bien ajusté aux parois de la ruche pour assurer une bonne étanchéité. Le toit en chalet permet une bonne ventilation grâce à son ouverture grillagée et empêche également l’eau ou la neige de s’accumuler sur la ruche.

Comment repeindre sa ruche Dadant ?

Il est important de rappeler que l’intérieur de la ruche ne doit pas être peint, car les abeilles l’enduisent de cire et de propolis, ce qui garantit son étanchéité.

Pour l’extérieur, en plus de l’aspect esthétique, le fait de donner des couleurs aux ruches peut jouer un rôle important dans la protection du bois, à condition d’utiliser les bons produits : il est toujours recommandé de traiter préalablement la ruche avec de l’huile de lin pour assurer une bonne étanchéité et prolonger sa durée de vie, puis d’appliquer une peinture spéciale pour ruche sans solvant. Cela permet non seulement de les différencier, mais aussi de protéger le bois contre les dégâts causés par les intempéries et d’éviter que les fibres du bois ne se détériorent.

Si la ruche est neuve et que le bois est brut, nos peintures naturelles peuvent être appliquées directement avec un pinceau ou un petit rouleau. Si la ruche a déjà été peinte, il est préférable de la poncer légèrement pour enlever les éventuelles cloques ou éraflures avant d’appliquer une nouvelle couche de peinture. Une ruche traitée à l’huile de lin peut être peinte avec nos peintures naturelles ou avec une peinture suédoise à base de farine.

Comment cirer les cadres de ruches Dadant ?

Les abeilles construisent naturellement des cellules de différentes tailles. Pour les inciter à construire des rayons comportant un maximum de cellules d’ouvrières, on utilise des feuilles de cire gaufrées sur les cadres. Il existe également des feuilles de cire au format des cellules de bourdons, appelées “cire à mâles”.

Les cadres sont généralement vendus préparés, il suffit alors de poser une feuille de cire dessus. Pour qu’elle soit solidement fixée, on la glisse dans la rainure prévue à cet effet dans la tête du cadre, puis on réchauffe brièvement les fils du cadre à l’aide d’un transformateur. La chaleur incruste la cire sur les fils et fixe la feuille.

On peut compléter cette manipulation, surtout pour les cadres orientés verticalement, en appliquant une fine ligne de cire liquide dans la rainure de chaque côté de la tête du cadre. On utilise pour cela une burette à cire ou un tube à couler la cire.

Il existe également des feuilles de plastique alvéolées, de format Dadant, neutres ou déjà cirées, qui peuvent être utilisées en complément et qui ont une très longue durée de vie. Ces feuilles très résistantes peuvent être utilisées dans un extracteur à miel et réutilisées indéfiniment.

Vous avez une question ou besoin d’un conseil ?

    Newsletter